A propos

A propos (4)

Methode O PASSO

Écrit par mardi, 31 octobre 2017 03:11
Publié dans A propos

La méthode "O PASSO" est une méthode d'éducation musicale destinée aux danseurs  aujourd’hui utilisée dans le monde entier. Il s’agit d’une pédagogie innovante sur les bases du rythme et du son, intégrant le corps comme fondement de l’apprentissage rythmique et musical. Construite à partir de la culture musicale brésilienne, cette méthode est transposable à tout type de langage musical.

 

 

 

Urban Casino

Écrit par mardi, 31 octobre 2017 00:26
Publié dans A propos

Urban Casino a pour vocation de vous transmettre notre passion de la salsa cubaine à travers des classes d'enseignement dans une approche sérieuse, conviviale et originale. Pour nous la salsa est un langage. Les figures ou les déplacements ne sont que quelques bouts de phrases. Le danseur ou la danseuse se doit de manier ce langage afin qu'il puisse faire vivre à sa partenaire une expérience propre à un moment donné. Une expérience enrichissante et bienveillante. Une expérience d'improvisation, de création, de ressentis, de douceur, d'originalité et de sécurité. Cela implique que la danse ne soit pas une danse mécanique ou robotisée, rigide et déconnectée aussi bien de soi-même, de l'autre ou de la musique. Cela implique de connaître sa grammaire, ses règles et d'explorer tout l'univers aussi riche et intense qu'est la danse. Pour cela, nous sommes les seuls à proposer des cours aussi éloignés d'une vision purement mécanique, faite de mouvements prédéfinis ancrant les corps dans des schémas préétablis et déconnectés du ressenti. Ayant des formations avec des professeurs émérites, mais aussi à Cuba et titulaires aussi de formations professionnelles d'enseignements de la salsa mais aussi de différentes méthodes, nous intégrons tout cela dans nos cours. La méthode "OPASSO" qui est une méthode d'éducation musicale destinée aux danseurs. Grâce à elle, le danseur se fera précis sur le rythme, pourra le décomposer facilement et intégrer des éléments de style naturel. Cette méthode sera accouplée à la méthode "OYEO" dont le but sera de comprendre l'intrumentation salsa et la structure des musiques. Enfin, dans nos cours nous mettons aussi en place des éléments de DANSE THERAPIE.

Nous pensons que la salsa ne doit pas être enseignée de façon mécanique, qui ancrera votre corps et votre esprit dans une pauvreté artistique. Au contraire, nous l'enseignons sous un angle lead and follow et nous sommes les seuls à le faire de cette manière aussi poussée.
La qualité sera privilégiée à la quantité.

Se puede ! SE PUERDE ! SE PUERDE !!!!

Philosophie de danse

Écrit par vendredi, 16 septembre 2016 00:00
Publié dans A propos

Connaître son corps, avoir de bons appuis pour le rendre stable et dynamique, prendre l'énergie de la Terre et la laisser traverser dans son corps pour s'élever vers le ciel. Ne jamais s'arrêter, poursuivre, enchaîner les mouvements dans la continuité, la réactivité et la fluidité. Diversifier, combiner, créer, expérimenter, voire introduire des éléments d'autres danses, devenir soi-même instrument de musique afin de faire vivre la musique à son partenaire de danse...
Savoir s'adapter au niveau du partenaire, le respecter, ne pas le mettre en difficulté, l'encourager, ne pas oublier d'où l'on vient, valoriser au mieux les acquis de l'autre...
Sourire, jouer avec l'autre, l'environnement et la musique, le surprendre, lui donner de la liberté pour qu'il/elle puisse s'exprimer...
Le tout dans la légèreté et précision, avec une technique et des bases solides, dans l'écoute et dans l'empathie de l'autre...
C'est cela, pour nous danser la salsa.

Foire aux questions

Écrit par vendredi, 16 septembre 2016 00:00
Publié dans A propos

Vous dites que vos cours ne sont pas "mécaniques", qu'entendez-vous par là ?

Pour nous la danse est avant tout un langage qui permet de communiquer entre deux personnes : le leader et le follower. Ce langage comme tout autre, a une grammaire, une logique et une construction qui lui ait propre. La plupart des cours dans une "école" de danse sont mécaniques. Vous apprendrez des pas, des "passes" sans forcement être en accord avec la logique du mouvement, de votre corps et de l'autre. Ainsi, c'est comme si vous apprenez une langue avec des phrases toutes construites et qu'après vous ne puissiez communiquer qu'en réutilisant ces mêmes phrases. Vous aurez peut-être l'impression de connaitre la langue, mais en réalité vous ne pourrez pas réellement transmettre ce que vous voulez, par rapport à vos envies, à l'autre ou à l'environnement. Votre discours ne sera qu'un enchaînement de phrases n'ayant pas forcement de liens entres-elles. Chez nous, nous faisons prendre de la hauteur par l'étude entre-autre du lead & follow ; c'est à dire l'art du guidage et de la logique des déplacements. Vous apprendrez aussi des "passes" et pas de base, mais qui seront introduits et enseignés de façon logique, par variation et intelligence de danse. AInsi, même si cette pédagogie nécessite plus d'investissement au début, les progres de l’élève motivé seront plus importants et ses limites repoussées. Il s’appropriera la danse comme un langage logique et sera plus enclin à jouer avec.

Pourquoi utilisez vous le terme de leader et de follower et non de "cavalier" et de "cavalière" ?

Hélas, on entend souvent en danse : "L'homme guide, la femme se fait guider." Et cela est valable pour beaucoup de danses, notamment la salsa. Certes, la salsa n'est pas qu'une technique de danse ; mais un esprit, une histoire, une façon d'être, une relation entre les gens à travers les âges... Mais, continuer d'appréhender la danse de cette manière, c'est résumer le guidage à un guidage de genre : vous n'apprenez pas à danser, mais à être un "homme" ou une "femme". Pour nous, ceci est une relique, et comme toutes les reliques, elles appartiennent au passé. Et c'est aussi une des raisons pour laquelle nous avons créer Urban Casino et que nous enseignons ainsi le Lead & Follow : une communication entre deux êtres, une communication qui n'est pas a sens unique, une communication sans distinction de genre.

- J'ai déjà fait de la salsa, pourquoi n'irai-je pas directement à un niveau 2, 1+ ou 3 ? Et quel intérêt de refaire le niveau 1 ? J'ai déjà fais plusieurs années de salsa, qu'est ce que ces cours peuvent-ils m'apporter ?

Un château de sable, aussi beau soit-il fini toujours par s'effondrer. Perdurer et pouvoir progresser implique d'avoir de bonnes fondations. Il est donc important d'avoir de bonnes bases en salsa cubaine. Refaire des cours débutants peut donc s'avérer bénéfique.
De plus, chaque école a une vision et une pédagogie différente. Même si vous avez déjà fait de la salsa, vous verrez probablement des choses différentes chez nous, une autre approche. Notre pédagogie peut-être très différence mais tout aussi complémentaire des autres écoles de danse. Vous apprendrez et vous ferez des choses que que seul Urban Casino propose.
Vous n'allez pas seulement voir des pas de salsa ou des figures. Mais vous aller aussi apprendre à marcher, à vous propulser, à vous mouvoir dans l'espace, à comprendre le guidage et le langage de la danse, à être en connexion avec l'autre, à avoir de bons appuis, à comprendre votre corps et celui de l'autre et à vous aider dans la vie de tous les jours... Et vous allez surtout découvrir ce que nous entendons par le lead & follow et ainsi par la danse elle-même. 

De plus, suivre les cours de niveau 1 peut-être une bonne idée pour pouvoir corriger certains automatismes que vous avez acquis. Il est en effet inutile de s'inscrire à un cours de niveau supérieur si les bases et les éléments vus au niveau 1 ne sont pas acquis correctement. En effet, chez nous oubliez entre-autre les pas arrières et dites bonjour aux préparations. Enfin, notez que les niveaux peuvent être différents d'une école à une autre. 

- Faut-il venir avec une cavalière en cours ?

Non, vous n'êtes pas obligé de venir avec une cavalière au cours. Pendant les cours collectifs de salsa, nous procédons à des "dame", c'est-à-dire à des changements de leaders/followers. Tout le monde danse avec tout le monde, c'est une obligation et cela fait partie intégrante de la rueda de casino que nous enseignons aussi. Pour la bachata et les autres danses nous procédons également à des changements de cavaliers/cavalières.

- J'ai de supers hauts talons mais on m'a dit que chez vous, en salsa cubaine, il était préférable de venir sans hauts talons. Pourquoi ?

Nous recommandons effectivement des chaussures plates ou à faible talon pour plusieurs raisons :

La première est une question historique, d'esthétisme et surtout de philosophie (vision de la salsa) : la salsa cubaine est avant tout une danse de rue.  Les cubaines dansent chaussures plates et esthétiquement, cela est très beau à voir. De plus, la salsa cubaine est une danse ancrée dans le sol. Les chaussures plates sont donc plus en adéquation sur le plan historique et philosophique de la salsa cubaine. Cela vous aidera aussi plus à ressentir les énergies et à les utiliser.

La deuxième raison est la sécurité. Quand quelqu'un vous marche sur le pied avec un talon pointu, cela vous fait bien plus mal qu'avec des chaussures plates. La surface étant plus faible, la pression est plus importante.  Etre débutant(e) et l'espace réduit sont deux facteurs qui tendent à faire augmenter le risque de marcher sur les pieds de l'autre.

La troisième raison est la santé. Votre corps n'est pas fait pour les talons, mais il s'y adapte au mieux, et souvent hélas de façon irrémédiable. Les talons entraînent aussi des déformations du pied et du corps ainsi que des axes de pression différents. Porter souvent de hauts talons entraînera des changements et une déstructuration irrémédiable de votre corps et pas uniquement qu'au niveau des pieds.
De plus, en chaussures plates vous aurez probablement une meilleure stabilité et appui en danse. 

La dernière raison est d'autre technique : en hauts talons, sauf si vous avez d'excellents appuis et gestion, il vous sera bien plus difficile de faire certains mouvements de niveau plus avancés qui nécessitent un ancrage plus important au sol.

Cependant, nous n'interdisons pas les chaussures à hauts talons (sauf aux niveaux > 1+ et pour les cours acrobatiques où les hauts talons sont interdits). Car le plus important c'est que vous soyez à l'aise ! Ainsi si vous l'êtes en talons, alors venez en talons (mais limitez alors leur taille) !

 - J'ai entendu dire que les danseurs / danseuses peuvent choper facilement, est-ce vrai ?

Même si de belles histoires peuvent naîtres car c'est aussi un lieu de rencontres, ne venez pas en cours dans ce seul but, en tout cas chez nous. C'est une très mauvaise idée et vous serez déçu. Cela se verra et vous ne serez pas en accord avec la philosophie et l'esprit qu'on essaye de donner.  De plus, peu de cavalières recherchent autre chose qu'avant tout de danser. Faites de la danse pour découvrir d'autres sensations, un autre échange avec l'autre, pour l'envie de danser, de vous faire plaisir et de faire plaisir à l'autre. Ne le faites pas pour de mauvaises raisons car dans ce cas-là, vous n'obtiendrez que difficilement votre but et cela se verra.  De plus, sachez chez nous, vous serez amenez à faire des inversions de lead (changer rôle cavaliers/cavalières). 

 - J'ai déjà essayé la salsa et/ou la bachata. Je n'y arrive pas. Je n'y arriverai jamais !!! Alors pourquoi retenter l'expérience chez vous ?

On dit souvent : "si vous savez marcher vous saurez danser". Entendez par-là que chaque personne peut danser dans son style et dans son domaine de possibilités. Evidemment, la salsa est très vaste et peut-être très spectaculaire. Atteindre un certain niveau n'est pas donné à tout le monde. Mais, vous pouvez prendre et surtout donner du plaisir à un niveau plus faible. Et ce niveau, il vous est accessible !
Cependant, le rythme de progression est variable selon les personnes. De plus, cela dépend aussi de la pédagogie. Chaque école a une pédagogie et vision différente de la salsa. Il faut trouver celle qui vous convient. 
Enfin, l'être humain évolue, et les pédagogies aussi. Selon l'instant "t", un endroit sera ainsi préférable à un autre. Votre état d'esprit du moment qui évoluera probablement au cours du temps sera aussi un facteur important dans ces différents choix. 
Pour conclure, nous considérons que le plus important est le mental, la philosophie et la vision qu'on a de la salsa et de la danse. C'est pourquoi nous mettons un fort accent dans de bonnes techniques de base, la connaissance du corps, les appuis,  la connexion avec l'autre et la compréhension de la danse.  Une fois ceci acquis, l'apprentissage de figures sera de plus en plus simple, il faudra simplement laisser le temps que votre corps demande. 
Tout cela est aussi vrai pour d'autres danses, comme la bachata.

 - J'ai entendu dire qu'il y avait des exercices particuliers avec notamment du travail au sol. On parle même de danse-thérapie ?

Bah bienvenu chez nous ! Oui, nous travaillons beaucoup sur la connexion, sur les appuis, les énergies ainsi que sur différents mouvements. Dans ce cadre, on peut être amener à faire du travail au sol, sur des tapis. Il y aura ainsi quelques éléments de danse-thérapie intégrés de plus en plus dans nos cours

 - Pourquoi ne faites-vous pas comme dans beaucoup d'autres endroits des abonnements ?

Nous attendons de voir. Mais pour l'instant, nous fonctionnons au tarif du cours à l'unité et à la carte de 8 cours. Cette dernière permet d'abaisser le prix du cours. Nous pensons que ces solutions vous rendent plus libre et pour nous la liberté est importante. Cependant, nous demandons que nos élèves soient un maximum assidus afin de garder une bonne continuité et homogénéisation dans nos cours. 
Si vous restez chez nous c'est que vous aimez notre approche de la salsa et notre pédagogie. Si vous êtes motivés et aimez ce que vous faites, vous serez assidus aux cours. La sélection se fera ainsi naturellement.